28 août 2012

Le DVD de la semaine : "Detachment"

Depuis son « American History X », Tony Kaye se fait rare. Après quelques films mineurs, il revient avec « Detachment » sortit en début d’année dans notre pays. « Detachment » a reçu de nombreux prix comme le « Prix de la révélation Cartier » et le « Prix de la critique internationale » au Festival du Cinéma Américain de Deauville 2011, ou encore le « Prix de la meilleure contribution artistique » au Festival international du film de Tokyo 2011. Malheureusement, le film ne fût pas un gros succès, la faute au distributeur très peu nombreux à avoir diffusé le film dans les salles de cinéma. La sortie DVD du film est l’occasion de (re)découvrir « Detachment ».

Henry Barthes est un professeur remplaçant. Il est assigné pendant trois semaines dans un lycée difficile de la banlieue new-yorkaise. Lui qui s’efforce de toujours prendre ses distances va voir sa vie bouleversée par son passage dans cet établissement ...

Ma crainte, avant de voir ce film, était la ressemblance qu’il pouvait y avoir avec le chef-d’œuvre de Peter Weir, « Le cercle des poètes disparus », et quel soulagement lorsque j’ai compris que les deux films n’avaient rien en communs. Dès le début, Tony Kaye classe son film dans un genre à part. Une citation d’Albert Camus apparait : « And never have I felt so deeply at one and the same time so detached from myself and so present in the world », et est suivit de confessions. Ces confessions sont celles de  professeurs, de vrais professeurs sur leur travail, leurs élèves, sur ce qu’ils ressentent, … A cela s’ajoute la confession du professeur joué pas Adrien Brody, qui elle est fictive. Tout cela donne cinq minutes poignantes. Puis le film va nous narrer cette histoire d’un professeur remplaçant qui arrive dans un lycée en difficulté. Tony Kaye aborde avec « Detachment », les différents conflits auxquels les professeurs font face, mais aussi les différents conflits dont les élèves font faces. On se retrouve, en quelque sorte, avec un jeu de miroir entre les deux. Les acteurs du film sont brillants, les premiers rôles comme les seconds ! Adrien Brody est tout en pudeur, dans ce rôle de Henry Barthes qui est détaché de toute émotion durant ses cours, car sinon il ne tiendrait pas une semaine. Quand aux prestations de Lucy Liu, James Caan ou encore Marcia Gay Harden dans des seconds rôles : ils sont tout aussi remarquable. Mais la grosse surprise du casting est Betty Kaye, la fille de Tony Kaye, qui joue une élève de Henry Barthes et qui livre une interprétation juste et touchante. Cela ne m’étonnerait guère qu’on entende parler d’elle dans un futur proche. Mais là où le film de Tony Kaye n’est pas très malin, c’est qu’il va se perdre dans une multitude d’histoires secondaires, qui ne font qu’encombrer l’histoire principale : celle d’un professeur remplaçant qui va essayer de « guider » ses élèves en difficultés. D’ailleurs, les scènes les plus poignantes sont celles des cours, où il y a à la fois une certaine confrontation entre professeur et élèves, et à la fois une certaine compréhension des uns envers les autres. Dommage de ne pas avoir accordé plus de temps à ces scènes …

« Detachment » est un film à la mise en scène quasi-parfaite mais au scénario inégal. Cependant, je me réjouis du retour de Tony Kaye, et je m’en réjouis encore plus en sachant qu’il travaille déjà à un nouveau film : « Attachment », qui n’aura rien à voir avec « Detachment » ! En attendant, vous pouvez (re)découvrir « Detachment » en DVD depuis le 28 août 2012.

Detachment. De Tony Kaye. Avec Adrien Brody, Marcia Gay Harden, James Caan, Lucy Liu, William L. Petersen, Tim Blake Nelson, Christina Hendricks, …

Sortie DVD le 28 août 2012.

                                          Detachment

Posté par William Tessier à 17:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Le DVD de la semaine : "Detachment"

Poster un commentaire