25 août 2012

"Du vent dans mes mollets"

Cinq après son dernier film, « La tête de Maman », Carine Tardieu revient dans les salles obscures et nous dévoile son nouveau film : « Du vent dans mes mollets ». Elle adapte ici la bande-dessinée et le roman éponyme de Raphaële Moussafir, et réunit devant sa caméra Denis Podalydès, Agnès Jaoui, et Isabelle Carré, entre autres. On pouvait découvrir ce nouveau film le 22 août 2012 dans nos cinémas.

Prise en sandwich entre des parents qui la gavent d'amour et de boulettes, Rachel, 9 ans, compte les minutes qui la séparent de la liberté. Jusqu'au jour où son chemin croise celui de l’intrépide Valérie …

Souvent, le générique d’un film en dit beaucoup sur ce qui va nous attendre. Avec « Du vent dans mes mollets », on a le droit à un générique animé où l’on nous narre la vie de Rachel jusqu’à ses neuf ans, le tout avec humour. Ça commençait bien, et ça va continuer tout au long du film. Catherine Tardieu nous plonge dans les années 80 et dans la vie de cette famille, assez particulière. Elle dresse un portrait intelligent de l’enfance et de ses déboires, par le biais de l’humour. L’humour, même vulgaire, est toujours fin et efficace, je ne compte plus le nombre de fous rires que j’ai eu en regardant ce film ! Denis Podalydès et Agnès Jaoui forment un couple de parents hilarants ! Lui dans le rôle du père un peu dans la lune et elle dans le rôle de la mère-poule incapable de lâcher sa fille. Ils livrent, encore une fois, tous les deux une performance d’acteurs incroyables. Isabelle Carré apporte, à la distribution du film, une certaine fraicheur. Mais ceux qui m’ont le plus marqué ce sont les deux jeunes actrices qui jouent Rachel et Valérie : Juliette Gombert et Anna Lemarchand. Elles sont pleines de sincérité, d’innocence et d’une certaine complicité, lorsqu’elles se retrouvent toutes les deux à l’écran, que cela en devient touchant. Le coté « eighties », du film, en est pour beaucoup dans sa réussite, créant un décalage avec notre époque et nos mœurs. Le film n’aurait pas été aussi réussi s’il s’était déroulé de nos jours. Les dernières quinze minutes, très émouvantes, portent le film bien plus haut qu’au simple rang de comédie. J’ai été conquis, tout simplement.

« Du vent dans mes mollets » est une comédie pétillante apportant un vent frais au cinéma français, ça fait du bien ! Ce film est un délice, à déguster sans hésitation.

Du vent dans mes mollets. De Catherine Tardieu. Avec Agnès Jaoui, Denis Podalydès, Isabelle Carré, Juliette Gombert, Anna Lemarchand, Judith Magre, …

Sortie le 22 août 2012.

                                      Du vent dans mes mollets

Posté par William Tessier à 12:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur "Du vent dans mes mollets"

Poster un commentaire